MADAME Z : RENONCE AU PERIPHERIQUE – LYON CAPITALE

UN RECTIFICATIF AU SUJET DU PERIPHERIQUE : UN ARTICLE DANS LYON CAPITALE LE 1 JUILLET 2019

Madame Z renonce au périphérique

Dans le dernier Lyon Capitale, “Madame Z” avait déclaré sa candidature à la présidence de la métropole. Une candidature pour l’instant anonyme pour facilite le débat sur le fond et un rassemblement “des forces de gauche qui n’arrivent pas à se mettre autour de la table pour élaborer un projet commun”. Si la démarche a suscité un certain intérêt, du côté par exemple du PS ou de Place publique, elle a en revanche reçu un accueil glacial du côté des écologistes, que les européennes ont rendu incontournables. La cause : la volonté de “Madame Z” de réaliser l’Anneau des Sciences en le couplant avec une ligne de métro qui relierait l’ouest et le sud de l’agglomération. “Je parle avec différents élus et associations écologistes, et je vois bien que c’est un point de blocage. Je préfère donc y renoncer. C’était une proposition pour faire débat, mais le plus important pour moi c’est le métro et de rassembler autour d’un projet de transition environnementale. Le périphérique, on peut tous reconnaître que c’est une aberration qu’il n’ait pas été achevé et que Collomb ne l’ait pas fait avancer en 20 ans. Aujourd’hui, c’est sans doute trop tard”, nous confie “Madame Z”, toujours déterminée à rassembler les différentes forces politiques à gauche de Gérard Collomb, potentiellement majoritaires à Lyon. Un projet qui vaut manifestement bien d’abandonner le périphérique.

[Article paru dans Lyon Capitale n° 790 – Juillet/Août 2019]

%d blogueurs aiment cette page :